Un baiser

On s’embrasse timidement puis plus langoureusement, on se frôle du bout des doigts, puis, on se caresse de plus en plus proche, on se frôle de nos peaux pour ne faire qu’un.

La suite est simple, ses vêtements glissent dans un bruit de soie. Ses seins pointent excités vers les doigts qui les caressent.

Ses mots à lui glissent sur ses tempes chaudes et palpitantes.

Sa respiration saccadée s’accélère. Les doigts ont quitté douloureusement les mamelons tendus.

Un gémissement glisse douloureusement entre ses lèvres. Elle saisit sa nuque, se plaque contre son torse. Le désir est fort. Elle coule intensément sous ses doigts curieux.

Ses doigts fouillent délicatement la rose qui éclot pour en trouver le bouton de soie. Ses jambes à elle fléchissent, tremblent, ses bras entourent sa nuque forte et tendue.

Il poursuit son chemin inlassablement jusqu’à ce qu’elle emprisonne ses doigts sans un souffle rauque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.