Tu mouilles ou tu mouilles pas ?

Si tu mouilles, c’est bien, si tu mouilles pas tant pis, on en f’ra pas une maladie … Oui, mais non  !

Toutes les femmes ne lubrifient pas de la même manière, certaines coulent à en mouiller leurs bas, d’autres resteront sèches en dépit de tous les efforts de leurs complices pour les stimuler, les autres s’assècheront pour une raison inconnue en plein milieu de leurs ébats.

Les causes ? Il y a en a pléthore, on pense à tord qu’une femme qui ne mouille pas ne désire pas son ou sa complice, c’est une erreur. De nombreux paramètres rentrent en jeu : le cycle hormonal, les conditions de jeu, l’ambiance, l’envie, ce qui se passe dans la tête…
De mon propre ressenti, il peut m’arriver de m’assécher en 5 secondes alors que je suis entre de très bonnes mains. Encore maintenant, je n’ai toujours pas trouvé la raison, nous avons donc cherché une solution.

Mouiller c’est bien, ne plus mouiller, c’est la catastrophe. Pourquoi ?
– je trouve que c’est très stressant de se dire qu’on peut s’assécher vite et sans raison apparente et surtout très gênant vis à vis de son complice qui peut culpabiliser.
– le risque de déchirer le préservatif augmente. C’est une vraie cause de stress.
– le frottement d’un préservatif sur une muqueuse sèche est très douloureux.
– le frottement sans préservatif est tout aussi irritant, il ne faut pas l’oublier :/.

Le lubrifiant ne s’utilise pas qu’avec des préservatifs, il peut être nécessaire par confort.

Comment faire : trouver un bon lubrifiant?
Il n’y a pas trop de solutions, mis à part les tester. Chaque muqueuse réagit de façon unique.
Nous en avons trouvé de très bien mais pas pratiques à transporter. Emmener son flacon dans sa poche n’est franchement pas discret, c’est pire quand vous portez une robe … Or nous avons découvert un gel lubrifiant sous forme de capsules à l’apéro Culture de Nouveaux Plaisirs.
Cocorico : le fabricant est de chez nous. Il s’appelle OhMyGlix et franchement, le gel est topissime.

Ce sont de petites capsules contenant 5mL de lubrifiant, largement suffisant pour s’amuser. Il s’agit de plier la capsule et le liquide sort doucement. Nous n’avons pas encore testé les préservatifs de la même marque. Nous apprécions les ManixSkin :), je suis grandement fâchée avec le latex, Manix a développé un super produit.

Plus de raison de ne pas s’amuser, rien ne vous empêche de me mettre en court de coït ou au tout début, ça prend quelques secondes.

Vous pouvez acheter de grands lots de capsules directement sur le site, la livraison est tout à fait discrète et rapide.

 

6 commentaires sur “Tu mouilles ou tu mouilles pas ?”

  1. Je valide le gel lubrifiant OhMyGlix, pratique et très efficace !
    Par contre, n’ayant utilisé que les échantillons offerts (à ce même apéro), ne connaissant pas leurs tarifs, il faudrait voir si c’est « rentable ».

  2. C’est ZANINI qui chantait : « tu veux ou tu veux pas »
    Jusqu’à sa ménopause ma femme lubrifiait normalement et maintenant elle est sèche comme de l’étoupe alors bien sur nous avons du lubrifiant et nous ne prenons que des lubrifiants « BIO ». Je confirme bien que sans lubrifiant ça fait mal.
    Je comprends votre stress de ne plus mouiller vous savez moi j’ai le stress de ne pas mener à leurs termes mes rapports sexuels. En effet je suis sous bêta bloquant et ça ne bloque pas que le cœur!!! alors j’ai recours au « CIALIS » qui me rend mes érections d’ado mais qui surtout me rassure, parce que débander au moindre changement de position c’est loin d’être valorisant.
    juju051

  3. J’ai testé il y a quelques jours (en club humide – l’eau et la lubrification ne font pas toujours bon ménage) le gel Glix et ma partenaire n’a pas beaucoup aimé.
    Par ailleurs, le gel fait partie de mon arsenal « de base », deuxième truc indispensable juste après les préservatifs, pour toutes les raisons indiquées dans ton article : parce qu’une femme ne mouille pas toujours beaucoup, parce que ça peut finir par chauffer, aussi parce que la zone anale ne lubrifie pas beaucoup et que, même pour enfoncer un petit doigt, c’est plus agréable quand ça coulisse facilement (et ça vaut bien sûr pour mon cul).

    Sinon, petite remarque sur ton thème : la barre de partage latérale fait assez mauvais ménage avec l’ascenseur pour faire défiler la page, donc bof. Et puis il est d »une sobriété que je trouve un peu triste.

  4. Hello CUI,

    Je pense que c’est le cas pour tous les gels solubles dans l’eau ? Je ne te demanderai pas ce que tu as fait :). J’avoue que je ne l’ai utilisé qu’en conditions sèches (le jeu de mots … ). As tu un autre gel plus adéquate dans les saunas (ou bien, je n’ai pas compris ta remarque)? Nous utilisons aussi le gel YesForLove qui est très bien, mais le conditionnement est moins discrêt.

    Merci pour ta remarque, je vais chercher un autre thème plus pratique pour mes lecteurs. Ayant un TrackPad, je n’avais pas pensé à ce soucis.
    Flo

    1. Alors, quelques précisions : j’ai testé Glix à l’Éclipse dans des conditions « standard » (on n’était pas dans le jacuzzi, hein !), c’est juste que ma partenaire n’a pas aimé le contact avec ce gel (peut-être lié à l’un de ses composants, mais on n’a pas creusé la question). Sinon, j’ai déjà pris avec moi, dans ce même club, un petit flacon de gel (j’aime bien le « back door » de Pjur, qui est siliconé et qui s’utilise très bien avec la « front door » aussi 😉 Alors évidemment, ça oblige à se balader avec un petit sac à la main mais on peut aussi y mettre des préservatifs (ceux fournis par le club ne sont pas extras), un gant de crin pour le hammam, etc.
      Bref, faut pas hésiter à amener ses petits trucs en club pour plus de confort et de plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *