Quezako des sites de rencontres libertines

C’est bien de savoir où libertiner, mais c’est encore mieux de rencontrer des complices pour s’amuser. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • vous vous pouvez vous inscrire sur des sites de rencontres libertines gratuits ou payants. Les deux se valent.
  • aller directement en club et espérer rencontrer des libertins avec qui vous aurez des affinités.

Les sites de rencontres, c’est une manière de faire son marché libertin. Vous vous regardez sans vraiment vous voir, vous passez d’un profil à l’autre sur des fiches plus ou moins détaillées et claires. Vous envoyez quelques Kiss, quelques courriers. Parfois le charme virtuel fonctionne, parfois pas du tout.

Les recherches y sont parfois désespérantes. Les acceptations un moment très sympas, les refus: des douches plus ou moins froides pour des raisons plus ou moins obscures.

Que retirons nous de nos pérégrinations sur les sites de rencontres libertines ?

  1. de nombreuses heures à bavarder et essayer de créer un lien avec des complices potentiels
  2. des refus qui minent un peu le moral
  3. des discussions hasardeuses avec des fans du langages SMS
  4. des rencontres totalement étonnantes et détonnantes avec des libertins géniaux
  5. Rencontrons-nous beaucoup via les sites libertins ?

Non, pas du tout. C’est même totalement l’inverse. Nous rencontrons beaucoup plus de monde dans des clubs humides ou même secs. Typiquement, lors de notre dernière sortie, le couple avec lequel nous avons joué aurait probablement refusé de nous parler via un site de rencontre. Ils s’agissait d’un couple plus jeune, plutôt sexy, plutôt dans une relation D/s. J’avoue que nous nous sommes tous beaucoup amusés.

Pourquoi ?

Le système de fiche est totalement impersonnel. Les détails de poids et tailles ne sont pas toujours valorisantes. Les photos ne sont pas toujours en notre faveur. Nous nous jugeons sur le physique alors que globalement, l’intellect joue aussi énormément dans la création d’affinités. Puis, il faut l’avouer, au départ, nous ne sommes pas très à l’aise pour échanger sur nos fantasmes avec des inconnus.
Dans un lieu libertin, vous pouvez parler un peu avant de jouer, découvrir les envies des futurs complices, puis, vous lancer :).

L’aspect positif des rencontres hors sites libertins

Les rencontres sont toujours des surprises, et des découvertes. Vous n’avez pas d’attentes majeures face au couple devant vous. Vous êtes en pleine découverte, et en plein tâtonnement. Autrement dit, il n’y a pas de fausse joie. Vous choisissez vos complices en fonction de vos affinités du moment.
Pourquoi parler de fausse joie ? Quand vous bavardez avec des personnes qui se décrivent d’une manière lambda et qui sont IRL à l’opposé total de leur description, vous pouvez clairement tomber de haut et être déçus; ou, agréablement surpris :).

L’aspect positif des rencontres via les sites libertins

Vous pouvez choisir le couple en fonction de vos points communs : bisexualité, candaulisme, BDSM, entre femmes … C’est peut être plus simple pour se donner des chances de rencontrer LE couple qui vous plaira. Si vous aimez dialoguer pour mieux vous connaître votre compagnon de jeu, c’est un bon moyen d’y parvenir, après, vous avez la possibilité de garder contact et de revoir le couple.
Tout le monde n’aime pas les rencontres répétitives, certains préfèrent le ONE SHOT : on baise une fois et adieu.

Comment fonctionnons nous ?

Mon mari fonctionne plus à l’affect que moi. Je ne sais pas si les hommes sont plus sensibles que les femmes à ce niveau là, mais, je peux jouer avec de parfaits inconnus et parler après :), tandis que mon mari apprécie avoir échangé quelques mots avant.

Qui lance le jeu IRL?

J’ai remarqué que les femmes lançaient plus souvent les discussions, ou les caresses dans les jacuzzis. Pourquoi ? aucune idée :). Mais, c’est une situation récurrente. Est-ce parce que les femmes choisissent prioritairement leurs complices ? Ou parce qu’elles sont plus volubiles? Je n’ai pas de réponse tangible. Mais rassurez-vous, même les femmes font face à des refus :), ce n’est pas réservé aux hommes.

Un soir, je me suis lancée dans la rédaction de notre annonce. Elle n’est pas fixe, loin de là, elle est modifiée régulièrement, mais elle résume assez bien ce que nous sommes, ce que nous souhaitons et ce que nous ne souhaitons plus.


 

Bonjour, prenez le temps de lire la présentation, merci d’avance.

Couple très amoureux et très complice, nous avons découvert le libertinage et nous en apprécions l’esprit général. Nous aimons autant partager sur le plan des discussions que via des soirées coquines. Pour nous, être libertins est avant tout un état d’esprit.

Nous apprécions autant les rencontres dans un club que les soirées privées.

Actuellement nous cherchons davantage à rencontrer des couples que des hommes seuls.
« Nous ne cherchons pas une licorne (une femme seule pour jouer uniquement avec nous ^^), mais bien un couple sympa pour une bonne soirée de débauche à quatre »: dit madame.

Si vous accrochez tous les deux sur notre profil : faites le savoir, si l’un accroche et pas l’autre : laissez tomber :), tout le monde passera une mauvaise soirée .
N’oubliez pas que le désir de l’autre n’est pas communicatif par télépathie, mais bien par des paroles et des gestes explicites. Qui serait choqué ici d’entendre: « vous me plaisez beaucoup », ou choqué par une caresse ??

Madame est bisexuelle active et Monsieur joue selon les affinités avec des partenaires masculins, pour autant, ce n’est pas une obligation. Nous savons respecter les orientations sexuelles de nos complices.

Nous ne sommes pas allergiques aux poils sur le torse, ni dans le dos, ni sur les jambes, toutefois entretenez-vous un minimum 🙂 là, il est plaisant de passer la langue :D.

Nous apprécions la complicité et l’humour. Couple illégitime ou pas, ce n’est pas notre soucis majeur si vous êtes assez complices pour vous comporter en couple libertin uni.

Si vous organisez des soirées privées ou à thème, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous répondrons aussi vite que possible.

A bientôt,


 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Un commentaire sur “Quezako des sites de rencontres libertines

  1. Je pense que les hommes ont peur de se faire repousser. Un homme qui est choisi ne refuse pas ( ou alors parce que la femme lui est repoussante) la chance qu’il a eu d’être choisi.
    Votre annonce est plaisante, explicite et bien rédigée
    petite suggestion: les femmes font faces
    juju051

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *