Naturisme, nudisme versus libertinage

Pour vous éviter de confondre naturisme, nudisme et libertinage, je me permets de vous faire un bref topo. Je lis sur de nombreux blogs, pages facebook, tout un tas d’informations erronées qui visent à confondre les trois thèmes. Est ce que le Cap d’Agde aurait véhiculé à force de témoignages et d’années, l’idée que l’on puisse être naturiste et baiser sainement avec son voisin de camping  tout cela en famille ?

Je me présente : Miss Flo, je suis libertine depuis 2 ans, maman d’une petite troupe, naturiste depuis 37 ans,  et pourtant quand je vais dans un camp naturiste, je ne pense pas libertinage.

Quelques petites définitions pour y voir plus clair:

naturisme: (wikipedia)

 » Selon la définition adoptée par la Fédération naturiste internationale, la nudité collective, dans un esprit familial et sain, où toutes les générations se côtoient, est synonyme de liberté et de plaisir pour les naturistes, qui cherchent à vivre au calme, immergés dans une nature préservée.

Toutefois, cette nudité (nudisme) n’est qu’une des composantes du naturisme : la dimension sociale, de respect d’autrui, de tolérance et de convivialité sont très importants. Le naturisme permet notamment à certaines personnes complexées ou handicapées de se sentir à l’aise et de mieux accepter leur corps, et le regard des autres. L’éthique naturiste est également caractérisée par le respect de l’environnement. Certains naturistes parlent de « nudité intérieure » pour désigner les bienfaits apportés au psychisme par la pratique naturiste. »

Autrement dit quand tu rentres dans un camp naturiste qui dépend notamment de la FFN, tu dois respecter certaines règles. D’autre part, je souligne : familial, respect, tolérance.

nudisme : (wikipédia)

« Le nudisme est le fait de vivre dans un état de nudité complète », on ne parle pas de caractère social, ni de respect de l’environnement. Autrement, dit, on peut être nudiste sans être naturiste.

vacances libertines : Les vacances libertines vous les passerez en profitant des installations des clubs libertins autour de votre lieu de villégiature, ou au Cap D’Agde: le sacro-saint lieu du libertinage . Et là, vous pourrez baiser sainement avec votre voisin de table sans gêner qui que ce soit mais certainement pas en famille !

Pour moi, le naturisme et le libertinage ne vont pas ensemble. Faire le parallèle entre les deux ne me convient pas du tout. L’idée véhiculée que les clubs naturistes sont des lieux de libertinage ou de sexe libre est vraiment le contraire de la réalité.

Quand je pars en famille dans un club Naturiste, j’attends calme, nature et la possibilité de laisser mes enfants se balader sans danger et pas de croiser des couples en plein ébat.

Un exemple simple : un couple expulsé d’un Camp Naturiste (où je passais mes vacances) parce qu’il a crû bon de faire l’amour sous son haut vent de caravane ! J’avais 16 ans à l’époque, je n’ai heureusement rien vu, mais, le couple est parti à la vitesse de l’éclair avec perte et fracas. Aujourd’hui, si je devais rencontrer un tel couple, je serai la première à leur faire la morale et les signaler.

Vivre sa sexualité en camp Nat’:

Même si les naturistes vivent nus, ils ne vivent pas leur sexualité devant les autres.  C’est la grande différence, elle est essentielle pour l’équilibre  de tous. L’une des règles de la Chartre Naturiste est: « Ne tolérer aucune attitude d’exhibitionnisme et/ou de voyeurisme ».

Vous rencontrez des couples hétéros, gays, lesbiens, des personnes avec des handicaps, bref, de vraies personnes. Ils seront tous accueillis avec le même respect et la même gentillesse dans un esprit de tolérance que nous ne rencontrons malheureusement pas partout. Chacun vivra sa sexualité tranquillement à l’abri des regards dans le respect des autres, et j’entends aussi bien des adultes que des enfants.

Aller en camp naturiste avec des copains libertins ?

Je n’ai pas eu l’occasion de le faire même si dans mon cadre d’amis libertins certains sont naturistes et connaissent très bien ma famille au grand complet.

Actuellement, je suis en grande pause naturiste parce que mes enfants n’adhèrent pas au principe et pour autant qu’ils soient jeunes : leur avis reste prioritaire. Nous verrons dans quelques années.

Pour conclure, on peut être libertin, passer ses vacances dans un club naturiste ou être nudiste, mais notre sexualité sera obligatoirement différente. Autrement dit, cessez de penser que les club Nat’ sont des lieux de sexe libre. C’est faux.

Une sympathique vidéo : INA  : Congrès naturisme 1974

Je vous renvoie à : Chartre d’accueil des centres naturistes

Le site de la FFN : http://ffn-naturisme.com/

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

4 commentaires sur “Naturisme, nudisme versus libertinage

  1. Coucou Flo, c’est sympa de préciser le sens des concepts reliés à la nudité. Comme je te le disais, pour moi, tout peut se cumuler si on le souhaite. Je suis nudiste, j’aime vraiment être nue depuis que je suis toute petite. C’est très naturel chez moi. Je suis naturiste, j’aime les connexions sincères et simplifiées entre les gens naturistes, l’acceptation de l’autre tel qu’il est, la liberté que cela donne en effet pour les personnes handicapées d’être considérées et respectées en tant que personne.
    Et, parfois, je suis naturiste et libertine, si j’ai un rapport sexuel super solaire, dans le partage d’énergie, le respect de chacun.
    Ou parfois, je suis juste libertine aussi, de façon plus classique avec des accessoires et des jeux plus dark.
    Bref, tout est possible, tant que la synergie entre naturistes et libertins est bonne. J’adore le côté jovial, décomplexé, avenant que procure aux gens la nudité quelles que soit leurs affinités avec ces différents modes de vie. C’est très beau, cela connecte les gens.
    Bisous, bel été à vous

    1. Je mettais plus le point sur un point qui me semble poser problème : la vision des camps naturistes comme lieu de sexe libre, genre un club libertin en pleine savane avec les familles autour.

      Donc, oui, je conçois complètement ta vision des choses, surtout quand on parle du Cap ou l’on peut libertiner sur la plage. Pour moi, ce sont des centres libertins au grand air et pas des club naturistes qui respectent l’idée familiale de ce mode de vie.

      Ce qui me perturbe, c’est l’association automatique : naturisme = sexe.
      Je ne l’ai peut être pas assez clairement exprimé mais c’est un point qui me semble essentiel à éclaircir.

      Bisous à toi et profite bien de ton été 🙂

  2. Et voici un domaine où les catégories sont en effet utiles.

    S’il m’est arrivé avec ma femme, comme je le relate dans mon blog, d’avoir envie de s’encanailler dans un lieu naturiste, il ne nous est jamais venu à l’esprit de le faire de façon exhibitionniste. Au contraire, nous redoutions plus que tout d’être surpris ou d’être pris en flagrant délit, d’où que sur les quatre lieux que nous avons visités jusque là, nous n’avons rien fait dans trois d’entre-eux et nous sommes contentés de taquinages sous l’eau du lac dans le quatrième.

    Après, étant très visuel, je ne peux pas nier le plaisir de voir tous ces corps nus exposés librement. Si certain(e)s sont mieux doté(e)s que d’autres par la nature pour leur apparence physique, je trouve aussi une certaine beauté dans ceux et celles marqué(e)s par l’âge ou quelque défaut physique. Je ne sais pas si ce plaisir visuel a quelque chose de sexuel, car je ne ressens pas d’excitation particulière à laisser promener mon regard ça et là. Je dirai que cette vision de la nudité complète, tout en étant nu moi-même, a quelque chose d’énergisant pour moi. Quelque chose de brut, de naturel et de pur que je n’ai rencontré que dans ces circonstances.

    (P.S. Le compatriote trader de la vidéo m’a fait sourire. Comme quoi, peu de choses ont changé: les habitants du plat pays doivent toujours passer la frontière pour trouver des endroits naturistes dignes de ce nom.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *