Hommes, sites de rencontres vs IRL

Ce soir, je suis à la fois triste et en colère. Triste, parce que je vois autour des moi des hommes fantastiques qui sont persuadés qu’il ne le sont pas. En colère parce qu’ils ont malheureusement la mauvaise place dans le monde de la drague.

Décorum

Mariée, poly-amoureuse, libertine, kinky, je me rapproche doucement de la quarantaine et quand je m’inscris sur un site de rencontres, je n’ai aucune difficulté à rencontrer des hommes. Actuellement, je ne rencontre pas par choix, et parce que je n’en n’ai pas envie mais si je le souhaitais vraiment, je pourrais probablement prendre un café avec un inconnu par semaine. Pourtant, je ne rentre pas dans les canons de beauté, je suis maman avec tous les stigmates de la vie, je dirai que je suis madame tout le monde.

Mon mari, poly-amoureux, libertin, kinky se rapproche tout doucement de la quarantaine et quand ils s’inscrit sur un site de rencontres, il fait face à de multiples difficultés pour rencontrer des femmes. Actuellement, il ne rencontre pas non par choix, mais parce qu’il ne noue pas de liens avec les femmes inscrites. Lui, prend un café par an. Pourtant, il rentre dans les canons de beauté classique, MAIS il est marié, il le dit.

Réactions

Votre première réaction sera de dire: il est marié, c’est normal qu’il ne rencontre pas de femmes.

Faux ! Prenez l’exemple d’un homme célibataire, il ne rencontrera pas plus de complices. Il passera tout au plus pour un MDF alors qu’il est tout à fait plaisant.

Il est lourd, il est agressif … frustré.

Faux, pour avoir lu ses messages, il n’est pas agressif. Pas frustré, il a des copines et moi. S’il souhaite rencontrer des gens c’est aussi pour se créer une vie sociale en dehors du travail et profiter des plaisirs de la vie.

Ses messages ne sont pas construits, il n’a pas lu les profils des femmes en question.

Faut, tout simplement, parce qu’il nous arrive de répondre ensemble en ayant pris soin de lire la fiche du profil en question.

Raisons

La plupart des femmes qui sont inscrites sur les sites de rencontres n’assument pas le fait de s’y inscrire.

Oh, j’y suis, mince, c’est grave, et si on me reconnaissait, et si, je disais oui à un rdv? Quelle image de moi, je revois aux autres ?

Site de rencontres: salope, or: salope n’est pas une insulte.

Une salope assume sa sexualité, vous assumez bien votre dernier rdv de coiffeur, pourquoi ne pas assumer d’aimer le sexe ?

Proposer un verre = baiser pour certaines d’entres elles.

Apprenez à lire, et si c’était une femme qui vous le proposait … ?

La femme se pose dans un rôle de princesse inaccessible

Vous êtes justes usantes ! Je suis bien placée pour m’en rendre compte quand je drague moi même des femmes.

Conclusion partielle

Les hommes sont en attente et globalement les femmes ne sont pas éduquées ou prêtes à venir sur les sites de rencontres. Parce qu’une femme n’a pas envie de sexe, elle procrée, elle met des dessous en coton, et ne pense qu’à son travail … Il y a encore un an, les femmes lisaient les messages qu’on leur envoie et maintenant, elles n’ouvrent même pas leur courrier.

Place de l’homme sur le marché des rencontres

De ce fait, les hommes passent pour des lourds, multi-récidivistes en matière de drague. Evidemment, il y a ceux qui se comportent mal et que nous retrouvons dans les saunas se jetant sur la première femme qui apparait. Mais ce n’est clairement pas la majorité d’entre eux.

J’en ai pris conscience aux Apéros Libertins. Ces apéros comptant une proportion d’hommes seuls (célibataires, adultères, couple libre…), j’ai compris très rapidement que je les retrouvais aussi sur ces sites de rencontres. IRL, ils ne nous semblent pas lourds ou agressifs parce qu’ils n’ont pas reçu des messages amers, incorrects de nanas franchement désagréables.

Alors, j’ai décidé un soir de prendre sa place et d’interpeller des libertines sur le net. J’avoue que j’ai été choquée, d’avoir vu mon mari se décomposer devant son écran. Après dix messages postés, aucune réponse, même pas un non, merci, je me suis même mise en colère après une nana qui m’a clairement insultée. Elle avait le droit et le choix, donc, je n’avais rien à dire.

Alors, j’ai ouvert un compte, et je me suis rendue compte que je recevais 100 passages en 5 minutes, 10 messages, 15 courriers. J’ai été affolée parce que je ne pouvais pas répondre à tout le monde. J’en ai parlé à une copine libertine qui m’a dit: » Il ne faut pas oublier que les mecs ont aussi une vie, un passé, un coeur, et même, si nous ne les rencontrons jamais, ils apprécient comme nous de bavarder et la politesse. Moi, j’ai des contacts avec qui je chatte essentiellement, et c’est très chouette »

Conclusion

Je pense très sincèrement, qu’en qualité de femme, il faut réfléchir avant de pester devant les 100 messages qui nous arrivent dès que nous nous connectons. Il faut assumer le fait que Oui, des hommes vont nous draguer, Oui, ils vont nous parler de sexe à un moment donné dans la conversation, Oui, nous savons aussi être des salopes parce que c’est jouissif. Puis un »non, merci même enregistrer » prend 3 secondes. Autrement, ce n’est pas la peine de s’inscrire.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

7 commentaires sur “Hommes, sites de rencontres vs IRL

  1. à 55 ans, célibataire, je suis inscrite sur plusieurs sites de rencontre, du libertin ouvert à tous à celui qui se veut élitiste, payant …. Sur les sites libertins, je suis en effet très sollicitée, par les morts de faim, les fantasmeurs qui ne viennent que pour discuter, comme par des types très agréables, mariés ou non avec qui il m’arrive de boire un verre et plus si affinités, suffit de savoir faire le tri. Sur les sites sois disant pour des recherches plus sérieuses, je suis très peu contactée, la plupart du temps par des hommes bien plus agés que moi, la pauvreté des échanges est affligeante et quand je prends des initiatives, je n’ai que 10% de réponse … Qu’en déduire sinon que pour baiser les hommes sont bien plus motivés que pour initier une rencontre sur la durée ou que les sites pour « célibataires exigeants » sont plein de désespérés attendant désespérément que l’ame soeur leur tombe toute cuite dans les bras ?

    Le problème que vous évoquez en tous cas n’est pas le fait d’un sexe plus que de l’autre.

    1. Bonjour

      Vous avez raison l’âge, le principal est la rencontre des âmes, pouvoir avoir un echange intéressant se parler sans tabou et etre constructif

    1. Oui, effectivement, c’est tout à fait ça. C’est tristement tout à fait ça.
      Je ne suis pas sûre qu’il y ait beaucoup de solutions pour y remédier à part oublier l’idée que la femme qui sort seule est une femme de mauvaise vie et qu’elle peut aussi avoir de multiples partenaires.
      Avant que ces idées là pointent, nous risquons de batailler longtemps.

      Moi, même dans mon milieu professionnel, lorsque je dis que je vais au cinéma avec un homme qui n’est pas mon mari, on me regarde l’air suspicieux et effaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *