Inspirations d’été.

Sa main posée sur moi, je disparaîs.

Soumise, esclave, aucun terme pour me définir.

De sa perversité naît mon plaisir.

J’épouse ses mouvements, je me fonds dans ses envies .

Nos corps nous guident à travers un océan sensuel de lubricité.

Pour retomber épuisés dans un état de béatitude insolente.

rough_biting2

 

LGTo-CBhxeI

 

maxresdefault

 

1374db608f163a5b6895c3c489fabe97

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *