Mon mari

Mon mari, ce mec bien qui s’ignore, je l’ai rencontré sur le net, au hasard de mes pérégrinations. Très timide d’abord face à une jeune fille qui découvrait la vie en la croquant à pleine dents, il s’est montré plein d’humour, d’attentions, de romantisme.

Mon mari, ce mec bien qui s’ignore  m’a reconstruite jour après jour et il le fait encore de temps en temps quand je perds pieds dans cette vie trop tumultueuse. Il a planté trois fois la vie en moi pour mon plus grand bonheur.

Mon mari, ce mec bien qui s’ignore m’a fait découvrir des tonnes de choses et un jour, le libertinage. Pensait-il à ce moment que nos vies changeraient autant. Que notre vision  de la vie et du couple basculerait de cette façon. Pensait-il que notre couple s’ouvrirait petit à petit Je ne le pense pas. Pour autant aujourd’hui, nos loisirs sont un peu différents, nos vies se sont réorganisées de façon plus homogènes et nous vivons au jour le jour nos projets de vie commune.

Mon mari, ce mec bien qui s’ignore a retrouvé sa femme et a quitté la mère de famille qu’il connaissait depuis 10 ans pour son plus grand bonheur. Pourtant, je sais qu’il vacille parfois devant cette femme ondoyante toujours à la recherche de renouveau et de fraîcheur.

Mon mari, ce mec bien qui s’ignore a fait de moi ce que je suis: une femme épanouie, heureuse, sereine, qui a foi en l’avenir.

Je t’aime.

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

3 commentaires sur “Mon mari

  1. Très beau, très très beau. Vous vous êtes trouvés, reconnus, et dans cette vie qui va trop vite, vous avez trouvé un équilibre. Vous forcez, tous les deux, mon admiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *