Petits deuils

La vie est faite de petits deuils,

Les petits deuils d’amants, d’amour, d’amitié, de la vie qu’on aimerait vivre, des enfants qu’on aimerait avoir, de l’enfance que l’on aimerait avoir eu, du futur que nous n’aurons probablement jamais, de la mère que nous ne serons jamais, du prince perdu qu’on nous décrit petit enfant, de la princesse qu’on aurait dû rencontrer depuis longtemps,

La vie est faite de petits deuils et chacun d’entre eux est une étape à franchir à petit pas ou à pas de géant.

Parfois, nous prenons de l’avance, les semant dernière nous en courant le plus vite possible, d’autres fois, ils se figent face à nous, violents, impassibles et nous nous effondrons à leurs pieds.

Uniques, nombreux, petits, mesquins, brutaux, féroces, sournois, frontaux, les petits deuils composent nos vies à la manière des dièzes et des bémols d’une partition de musique…

À nous de lui redonner le ton le plus juste et le rythme endiablé de nos rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.